Défiscalisez avec Charlie Hebdo !

presseLa loi de modernisation de la presse propose un avantage fiscal de 30% à 50% pour un investissement dans la presse.

La presse a besoin d’aide et ce n’est pas nouveau. Un secteur qui ne marche pas très fort si l’on regarde les nombreuses subventions perçues par les journaux comme les quotidiens.

Depuis l’affaire Charlie Hebdo, une nouvelle idée a germé dans l’esprit de nos députés : pourquoi ne pas favoriser le pluralisme et la presse dîte solidaire. Quoi de mieux alors que de pondre une nouvelle loi pour inciter les particuliers à investir dans les sociétés de presse.

Le Senat a adopté cette semaine le texte permettant d’offrir des avantages fiscaux aux personnes investissant dans des titres de presse.

Concrètement, la réduction d’impôt est de 30% pour les souscriptions de titres d’entreprises de presse et 50% pour les entreprises de presse « solidaire ». Les versements seront limités à 1.000 euros pour un célibataire et à 2.000 euros pour un couple.

Ainsi, un couple engageant 3000 euros obtiendra 900 euros de rabais fiscal ramenant son investissement réel à 2100 euros.
ça ne vaut pas le dispositif pinel mais ça peut intéresser les futurs éditeurs de presse.

Il faudra conserver ses parts 5 ans et ne pas les loger dans un PEA ou un plan d’épargne salarial.

 

You may also like...